Le cannage

La canne « ou rotin » est une espèce d’osier qui était importé des Indes.
Son apparition probable en France date de 1650.
Les Hollandais l’utilisaient depuis le début du XVII ème Siècle. Il est à la mode, selon Roubo, depuis 1740.

La canne est l’écorce du rotin découpée en fines lamelles.
L’opération s’effectue de nos jours mécaniquement.
La moelle du rotin sert dans le cannage à cheviller les trous. Chaque brin de canne est choisi avec soin (absence de noeuds) et mouillé au fur et à mesure de l’ouvrage pendant cinq à dix minutes.


Etapes de fabrication:

L’ourdissure : deux brins tendus verticalement et partant des traces du milieu.
La monture: Deux brins tissés horizontalement.

La garniture un brin dans une diagonale, un brin dans l’autre diagonale. Les brins en diagonale doivent avoir une largeur supérieure d’un tiers.Le dernier brin devrait, pour les ouvrages de qualité avoir des chevilles collées

<< Croquis de Roubo