Principaux parasites attaquant le bois

Les champignons
Ils se développent dans les milieux humides et sombres. Ils mangent les cellules du bois et détruisent ses propriétés mécaniques. Pour les bois à grains serrés, l’apparition d’insectes ne peut se faire qu’après attaque des champignons. On distingue deux grands groupes de champignons, les lynicoles qui n’attaquent le bois que sur une faible épaisseur, et les lynivores détruisant le bois beaucoup plus en profondeur : en 6 mois, ils peuvent lui enlever 90 % de ses propriétés mécaniques.

Les insectes
Selon les espèces, la période de vie est plus ou moins longue et le réseau de galerie plus ou moins important. La vie de la larve est généralement très longue et celle de l’adulte très brève. Le plus souvent, les galeries sont d’abord parallèles, c’est ensuite que se forment des réseaux de raccordement. Ce sont toujours les larves qui sont nuisibles et non l’ insecte parfait. Il existe deux grandes familles d’insectes : les coléoptères et les isoptères.

Les coléoptères n’ont pas besoin d’eau pour se développer ils se nourrissent d’amidon et de sucres et attaquent l’aubier. Ils ne volent pas très loin et l’infestation se fait par transport d’objets contaminés. Les coléoptères les plus courants sont :

La petite vrillette que l’on trouve dans les bois résineux aux feuilles tendres. Son cycle complet de vie est de deux à trois ans ; la vie de l’adulte dure environ 3 semaines, d’avril à juillet. C’est un insecte de trois à quatre m/m de couleur brune avec des taches grises, qui creuse des galeries d’un à deux m/m de diamètre.

La grosse vrillette qui mesure 6 à 7 m/m de long ; son cycle de vie est de deux à trois ans et l’essaimage se fait d’avril à juin. Elle fait des trous de 4 mm de diamètre environ. On la trouve dans tous les bois.

Le capricorne dont la durée de vie est de trois à dix ans. Il attaque les résineux et peut aussi faire des trous dans une surface métallique. Il créé un réseau de galeries longitudinales de 6 à 7 m/m de diamètre, à l’intérieur desquelles il tasse la sciure, ce qui peut gêner la pénétration d’une résine consolidante.

Le lyctus qui ne s’attaque qu’aux essences feuillues ; ses trous ovales de 1 à 2 mm sont particulièrement difficiles à discerner. Sa durée de vie n’est que d’un an.

Les isoptères : les plus connus sont les termites. Ils font leur nid dans le bois qu’ils dévorent ensuite. Leur cycle de vie est de deux à quatre ans. Leur période d’activité se situe au printemps ( les larves sortent de mai à juillet) et il est alors plus facile de les détecter.