Quand doit-on envisager le traitement nucléaire ?

Lorsque le meuble est dans un état de dégradation tel qu’il ne peut plus être sauvé par les méthodes traditionnelles de restauration. Le traitement nucléaire permet alors la désinfection complète de l’objet et sa consolidation.

La désinfection

Le traitement de désinfection est-il aussi préventif ?

Non. Une réinfection ultérieure peut se produire si l’objet n’a pas été traité à travers un sac ou une vitrine étanche et conservé ensuite dans cette enveloppe.

Nécessite-t-il le démontage de l’objet ?

Non. L’objet peut ,même être traité dans son emballage de transport. Le rayonnement gamma, très pénétrant, traverse toute la masse de l’objet, ne laissant aucune zone hors d’atteinte.

Peut-il être appliqué à des objets composites ?

Oui, moyennant quelques précautions selon les matériaux constitutifs. (essuyage de polychromies ou de dorures par exemple.)

La consolidation

Le traitement de consolidation se réalise-t-il de façon homogène ?

Oui, la technique de remplissage sous vide permet d’avoir accès au cœur du bois et le pouvoir pénétrant du rayonnement gamma permet un durcissement simultané dans la masse.

Peut-on contrôler le déroulement du processus de consolidation ?

Oui, on contrôle la cinétique de la réaction pendant l’irradiation en modifiant le débit de dose auquel est soumis l’objet. Le nombre de résines et monomères radiodurcissables, la variété de leur mélange offrent un large choix pour créer sous rayonnement gamma un polymère adapté au matériau à consolider.

Le traitement de consolidation entraîne-t-il une augmentation du poids du meuble ?

Oui, plus le meuble est détérioré, plus la prise de poids est grande.

Un bois consolidé peut-il être retravaillé ?

Oui, mais le bois est beaucoup plus dur. Seuls les meubles marquetés dont le placage n’est jamais traité peuvent à nouveau être restaurés.

La consolidation est-elle irréversible ?

Oui.

Peut-elle provoquer un retrait du bois et des fissures ?

A court terme non. La nouveauté de ce traitement ne permet pas de répondre avec exactitude à cette question pour une période excédant une vingtaine d’années et plus.
Des tests effectués par le laboratoire des monument historiques de Champs semblent indiquer un léger risque de fissure.

Combien de temps ces deux traitements nécessitent-ils ?

Désinfection : De une à quelques heures selon la dose de rayonnement exigée. (Elle est plus importante pour les micro-organismes que pour les insectes.)

Consolidation : pour un matériau sec, quelques jours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s